Interview de Gilles Quesnot

Interview de Gilles Quesnot

Interview de Gilles Quesnot
Interview de Gilles Quesnot
Interview de Gilles Quesnot
Interview de Gilles Quesnot
Interview de Gilles Quesnot
Interview de Gilles Quesnot
Interview de Gilles Quesnot
Interview de Gilles Quesnot

Magazinephoto.fr

Avant, je te propose de te présenter en quelques mots….

 

Gilles Quesnot

Je m'appelle Gilles Quesnot, j'ai 46 ans. Après des débuts professionnels dans l'environnement puis un bref passage dans l'enseignement et plusieurs années dans le commerce et la formation, j'ai décidé de vivre de ma passion en 2009 en me professionnalisant dans la photographie et principalement dans l'organisation de stages en groupe ou en cours particuliers.

 

Magazinephoto.fr

Comment es-tu tombé dans la photo ? Qu’est-ce qui t’a donné cette passion ?

 

Gilles Quesnot

Enfant déjà, je me souviens avoir aimé immortaliser ce qui se passait autour de moi. Malheureusement, rapidement mes parents m'ont fait comprendre que je leur coûtais cher en pellicule. Le temps passant, j'ai eu envie de me remettre à photographier bien des années plus tard. Etudiant, j'ai eu en ma possession un reflex argentique mais là encore cette passion toujours présente a été tué dans l’œuf. Manque de temps, de moyens financiers et surtout cette frustration de devoir attendre pour voir les photos, je n'avais pas l'occasion de me frotter au labo à cette époque. Je crois que, de toutes façons, j'attendais inconsciemment l'arrivée du numérique...nous étions en 1995... L'envie d'immortaliser une scène et plus particulièrement un moment naturaliste m'a toujours guidé.

Le numérique est arrivé et j'ai pu enfin m'adonner à ce qui était à la base un loisir et qui s'est rapidement transformé en passion.

 

Magazinephoto.fr

Quel a été ton premier boîtier ?

 

Gilles Quesnot

Après avoir commencé avec des compacts numériques puis quelques bridges, j'ai acquis mon tout premier réflex en 2007. Il s'agissait d'un Samsung GX1L que j'ai rapidement couplé avec un 105 macro Sigma. Les Samsung possédaient une monture Pentax, ce qui fait qu'aujourd'hui je suis équipé en Pentax.

 

Magazinephoto.fr

Peux-tu nous décrire tes débuts dans le monde de la photographie ?

 

Gilles Quesnot

Issu du milieu naturaliste, mes premières images étaient destinées à montrer et expliquer. Je photographiais fleurs et insectes dans un but descriptif. Avant même de m'offrir mon premier reflex, c'est l'esthétique qui a finalement pris le pas et ma démarche photo en a été rapidement modifiée. La macro photo (et proxy photo) a longtemps été mon seul centre d'intérêt, c'est autour de cette discipline que j'ai appris réglages et compos avant de m'intéresser à d'autres sujets.

 

Magazinephoto.fr

Avant de devenir photographe reconnu dans le monde la photographie, qu’elles ont été pour toi les étapes importantes de ton apprentissage en tant que photographe (Amateur, Expert ou Professionnel) ?

 

Gilles Quesnot

Quand j'ai réellement commencé à m’intéresser à la photo au début des années 2000, il était difficile en tant qu'autodidacte de trouver des infos, de l'aide. Il y avait bien les livres mais ils étaient encore tournés vers l'argentique. Sur internet, c'était l'époque des balbutiements des forums. C'est là que j'ai déniché mes premières vraies informations. Plusieurs années de doutes, de tests, d'échecs se sont imposés avant d'être sûr de mes connaissances. Comme beaucoup je pense, l'apprentissage fût lent et progressif. Des rencontres m'ont aidé à progresser mais c'est surtout la passion et le temps que j'avais à ma disposition (mon emploi de l'époque me le permettait) qui m'ont permis de progresser. Je pense donc qu'il est difficile de parler d'étapes distinctes mais plutôt de sauts de puce qui au travers de matériels de plus en plus performants et de l'intérêt que j'ai porté à de multiples thèmes m'ont permis d'étoffer mes connaissances et ma maîtrise.

Tout cela m'a conduit à une étape importante : L'envie de devenir professionnel dans le domaine. Possédant des compétences de formateur, estimant être assez bon en photographie, j'ai décidé en 2009 de mettre en place des cours et formations. De plus, il était encore difficile à cette époque de trouver ce genre de service dans la région de Caen.  C'était le moment. J’ai profité de l'arrivée du statu auto entrepreneur pour me lancer. On peut désormais me trouver sous le nom de Nacre Images.

 

Magazinephoto.fr

Certains photographes ont-ils été pour toi des sources d’inspiration et de qui s’agit-il ?

 

Gilles Quesnot

Sincèrement, aucun ; je ne me suis jamais intéressé aux autres photographes en tant que tel. J'ai toujours regardé des photos bien sûr mais sans jamais m'arrêter sur tel ou tel auteur. Ma culture photographique est proche de zéro et quand on me parle d'un grand nom, mon interlocuteur est souvent étonné de mon ignorance :)

 

Magazinephoto.fr

Quels autres domaines de la photo t’intéressent, ou as-tu envie d’expérimenter en dehors de ce que tu fais d'habitude ?

 

Gilles Quesnot

Toujours autant amateur de macro et proxy photo, je suis également un grand adepte du paysage en poses longues, de graphisme et de photo animalière. Je pratique peu le portrait mais je m'y intéresse, tout comme la photo en studio. Je suis plutôt un photographe naturaliste mais je teste et touche à tout quand l'occasion m'en est donnée.

 

Magazinephoto.fr

Quel est le reportage qui t’a, d’une façon ou d’une autre, le plus marqué ?

 

Gilles Quesnot

Spécialisé dans les stages photos, je fais peu de reportages autre que mariages, baptêmes etc... J'ai néanmoins un souvenir agréable concernant un reportage en particulier. J'ai suivi durant une journée deux demoiselles qui exerçaient le métier de maréchal-ferrant. Non seulement, j'ai découvert un métier qui m'était méconnu mais j'ai surtout fait la connaissance de deux femmes passionnées par ce qu'elles faisaient. De jolis clichés à la clé ont fait que ce reportage fût un moment fort sympathique et enrichissant.

 

Magazinephoto.fr

Dans certain de tes clichés, on peut remarquer un traitement qui permet de bien ancrer l’atmosphère de la photo. Comment travailles-tu tes développements ? Quels outils et quelles techniques utilises-tu ? Quelle approche est ton approche ?

 

Gilles Quesnot

Mon approche est esthétique avant tout. Je pourrais te répondre que je cherche à véhiculer un message, une ambiance ... ce qui est le cas parfois, mais je cherche avant tout à obtenir une image qu'on pourrait avoir envie d'accrocher au mur.

 Je soigne mes cadrages et réglages, c'est primordial. Ensuite, je traite mes images avec Photoshop principalement pour équilibrer la lumière et mettre en avant les zones de l'image les plus importantes. J'ai un process classique guidé par l'instinct aussi. Etant daltonien, je me fais parfois aidé par mon entourage pour certaines couleurs.

Mais en général, avant même de shooter, j'ai une idée précise de ce que peut donner la future image une fois imprimée. D'ailleurs, si les conditions pour obtenir ce que je veux ne sont pas réunies, je préfère ne pas déclencher. Ce qui fait que quand je me retrouve devant mon écran, l'intervention est plutôt rapide et instinctive. 

 

Magazinephoto.fr

D’un point de vue plus technique, quel genre de matériel photo utilises-tu ? Et quels sont tes deux objectifs favoris et pourquoi ?

 

Gilles Quesnot

Comme dit précédemment, je suis équipé en Pentax. Actuellement je shoote avec le K1 MII. J'ai tout une gamme d’objectifs pour couvrir mes besoins en macro, paysage, animalier et portrait. Flashs et autres accessoires divers complètent le tout.

S'il fallait choisir deux objectifs...difficile...ce seraient mes premières amours qui guideraient mon choix...l'observation et l'étude de la nature...du coup, j’opterais pour mon objectif macro et mon optique pour l'animalier.

 

Magazinephoto.fr

Quelles sont les contraintes techniques dans le type de photographie que tu préfères ?

 

Gilles Quesnot

La photographie naturaliste demande patience et connaissance de son sujet. Puisque la macro et l'animalier restent derrière la pose longue mes centres d'intérêts préférés, je dirais que pour ces deux disciplines les contraintes sont presque les mêmes. Savoir ce qu'on cherche, savoir où le chercher, savoir l'attendre.

Mais si on parle technique pure et qu'il faut choisir un type en particulier de photo, je dirais que la macro reste la plus compliquée. Non seulement, il faut réussir la mise au point ... et les adeptes de la macro savent que ce n'est pas toujours évident ; mais en plus il faut constamment vérifier si l'expo est bonne tout en gérant les arrières plans et la composition. Je suis partisan du shooter peu mais shooter bien mais en macro .... Je shoote, je shoote, je shoote vraiment beaucoup.

 

Magazinephoto.fr

Au quotidien, quels sont les moments que tu apprécies tout particulièrement dans ta pratique de la photographie ?

 

Gilles Quesnot

Quand chaque étape se déroule sans accro ! Quand le sujet est trouvé et que la préparation a porté ses fruits, quand la prise de vue se déroule comme il faut, quand le développement donne les résultats escomptés et quand le client (si c'est une commande est content) ou que je reçois des félicitations de mes pairs sur une de mes images.

Tout est bon à prendre pour se faire plaisir !

 

Magazinephoto.fr

Quels évènements particuliers couvriras-tu cette année ?

 

Gilles Quesnot

RAS

 

Magazinephoto.fr

Quelles sont tes périodes de liberté durant l’année.

 

Gilles Quesnot

Quand je ne donne pas de cours, j'ai le temps nécessaire pour faire de la photo et comme mes stages sont concentrés sur le week-end principalement, j'ai donc beaucoup de temps.

 

Magazinephoto.fr

Un petit mot de la fin ?

 

Gilles Quesnot

Photo ... assez petit comme mot ?

 

Un grand merci à Gilles pour cet interview et pour sa générosité !

 


 

Sites et réseaux sociaux de Gilles :

 

·         Portfolio : https://dalt.piwigo.com/

·         Facebook de Gilles : https://www.facebook.com/Dalt.Gilles

·         Storiesbook de Gille : https://www.storiesbook.fr/Gilles

·         Page Storiesbook Nacre images : https://www.storiesbook.fr/nacreimages

·         Nacre images : https://www.stages-photos-nacre-images.fr/

·         Forum Nacre images : https://nacre.images.leforum.eu/index.php

·         Facebook Nacre images : https://www.facebook.com/nacreimages/