La température des couleurs

La température des couleurs

Pourquoi, parfois en prenant des photos, nous constatons que les couleurs de la photo ne correspond pas à ce que nous voyons ?
Par exemple, l'image à une teinte jaunâtre ou bleuâtre que nous n'avions pas remarquée pendant la prise de vue. 
Voyons pourquoi...

Le températures de couleur en 5 points.

1 - LES TEINTES

Tous les objets entrant dans l'image reflètent la lumière incidente.
Les sources de cette lumière peuvent être très diverses et avoir des nuances différentes, comme l'éclairage naturel à différents moments de la journée, la lumière du flash, la lumière artificielle des lampes incandescentes ou fluorescentes.


Cette différence dans les tons est appelée température de couleur de la lumière.
Elle est exprimée en Kelvins (K). En fonction de la température de couleur de la lumière, la couleur des objets de la prise de vue peut varier.
Le shéma ci-dessous montre comment les teintes dépendent de la température de couleur.


2 - LA LUMIÈRE

La lumière de température de couleur de 5000-6500 K est presque blanche et ne donne pas de teinte.
Les flash ont cette température de couleur. La lumière de midi avec une nébulosité légère a approximativement la même température.
Dans ce cas, les photos ne rendent pas exactement la coueur.

 

 

 

 

 

 

3 - LES TEINTES CHAUDES

La lumière du lever ou du coucher de soleil a des valeurs plus basses de température de couleur et donne une teinte jaunâtre ou rougeâtre.
Souvent, ces teintes sont appelées "chaudes".
Les lampes à incandescence ou les flamme sont d'autres sources de lumière de couleur chaude.

 

 

 

4 - LES TEINTES FROIDES

La lumière avec une température de couleur élevée est appelée "froide".
Elle donne des teintes bleuâtres, belu foncé ou violettes.
Cette lumière émane des cliels nuageux et de certains types de lampes fluorescentes.

 

 

 

5 - L'UTILISATEUR

L'homme et l'appareil photo perçoivent les couleurs différemment.
Nous savons par exemple que la couleur de la neige est blanche. Par conséquent, notre cerveau fait des "corrections" sur l'image vue par nos yeux.
L'appreil photo, par contre, transmet les couleurs telles qu'elles sont.
C'est pourquoi la neige, par temps couvert, peur être bleuâtre sur la photo et avoir une teinte jaunâtre au coucher de soleil.
 

La neige telle que nous la voyons La neige telle que la voit l'appareil photo