Canon va arrêter les appareils photo reflex...

Canon va arrêter les appareils photo reflex pour se concentrer sur les boîtier hybrides

Canon va arrêter les appareils photo reflex...

Le patron de Canon a annoncé que le constructeur allait abandonner, dans les prochaines années, la production de boîtier reflex pour s'orienter complètement vers les hybrides.

Crédit photo : Le Canon EOS R3 // Source : Canon

Depuis quelques années, le segment haut de gamme de la photo s’est déporté des appareils photo reflex vers les modèles hybrides, sans miroir. Il faut dire que les constructeurs parviennent désormais à proposer des boîtiers tout aussi performants, avec des capteurs photo full frame, mais plus légers. Le constructeur japonais Canon a ainsi confirmé qu’il allait arrêter la production de boîtiers reflex.

C’est dans les colonnes du quotidien japonais Yomiuri Shimbun (voir en fin d'article) que le patron de la firme, Fujio Mitarai, a fait part de ce choix stratégique en annonçant la seule production de boîtiers hybrides d’ici quelques années. Un choix qui s’explique notamment par l’accélération des ventes d’appareils photo hybrides, sans miroir, auprès des utilisateurs. Surtout, les photographes professionnels peuvent désormais utiliser des modèles hybrides sans contrainte particulière et avec quelques avantages, notamment en termes de gabarit ou de poids des boîtiers. La suppression du miroir représente par ailleurs un avantage pour les hybrides qui sont ainsi dotés d’une partie mécanique — et donc source de fragilité — en moins.

UNE DÉCISION CONTRAINTE PAR RAPPORT À L’ÉVOLUTION DU MARCHÉ

Ce choix de la part de Canon était prévisible. Il faut dire que le géant japonais de la photo dilue de plus en plus ses lancements de boîtiers reflex. Le dernier en date, le Canon EOS 1DX Mark III a ainsi été lancé en début d’année quand le précédent, le Canon EOS 850D, date de février 2020. Entre-temps, Canon a multiplié les références d’appareils photo hybrides, non seulement avec sa gamme de boîtiers aux capteurs APSC, les Canon EOS M, mais aussi avec ses appareils photo full frame. Le constructeur a ainsi lancé par moins de 3 appareils photo hybrides full frame en quelques années à peine, les Canon EOS R6, EOS R5 et le modèle professionnel Canon EOS R3.

Canon n’est pas le seul constructeur à se pencher de plus en plus sur les boîtiers hybrides. Son concurrent historique, Nikon, semble avoir fait le même choix. En janvier dernier, le site TechRadar rapportait que Nikon avait mis fin à la production de deux boîtiers reflex en raison des « tendances du marché ». Surtout, le constructeur ne les a pas remplacés sur le segment des reflex d’entrée de gamme, autour de 500 euros.

-----------------------------------

.../

"Unification" phare de Canon, à la fin du reflex numérique... Président Mitarai

Fujio Mitarai, PDG de Canon (au même siège social le 17) = Photographié par Kunihiko Miura
Fujio Mitarai, PDG de Canon
(au même siège social le 17)
Crédit photo : Kunihiko Miura

 Dans une interview avec Yomiuri Shimbun, le président-directeur général de Canon, Fujio Mitarai, a déclaré qu'il mettrait un terme au développement et à la production du modèle phare d'un appareil photo reflex numérique conventionnel quelques années plus tard, déclarant : « Un pour un appareil photo sans miroir. Il deviendra. "

 M. Mitarai a déclaré : « Les besoins du marché se déplacent de plus en plus vers les caméras sans miroir. Dans le cadre de cela, nous changeons régulièrement de personnes », et a révélé que le système de développement était en cours de révision.

 Mirrorless a la particularité que le fonctionnement de l'obturateur est traité électroniquement et qu'il n'y a presque pas de son d'obturateur. Concernant le modèle pour les photographes professionnels, M. Mitarai a déclaré : « Il est devenu possible de photographier le golf à courte distance et la plage d'utilisation s'est élargie », et a déclaré qu'il lancerait un modèle plus performant.

 La demande d'appareils photo reflex pour débutants et intermédiaires est forte à l'étranger, nous prévoyons donc de poursuivre le développement et la production pour le moment.

.../